Banque et Assurance

Depuis de nombreuses années, le secteur financier est un important utilisateur d’applications de Business Intelligence … traditionnelles. Traditionnelles car les rapports sont principalement statiques et constitués de tableaux chiffrées lourds à interpréter.

La Nouvelle Génération de solutions de Business Intelligence (BI) s’appuie sur des outils destinées aux managers et utilisateurs opérationnels pour aisément :

  • consolider des données issues de différentes applications
  • analyser les résultats (indicateurs de performance) en toute liberté, en croisant toutes les dimensions et en naviguant dynamiquement dans les données agrégées et détaillées

La Nouvelle Génération de BI vous assure une meilleure compréhension de vos activités, pour prendre de meilleures décisions, plus rapidement … en oubliant les tâches manuelles et répétitives, sources d’erreurs, des tableurs populaires.

Dans le secteur financier, le Top 10 des solutions de Business Intelligence sont :

  1. Tableaux de bord décisionnels
  2. Gestion du risque et conformité réglementaire
  3. Gestion des dépenses
  4. Analyse et ciblage de la clientèle
  5. Gestion des actifs et analyse des investissements
  6. Service à la clientèle
  7. Gestion financière
  8. Analyse des ventes et du chiffre d’affaires
  9. Surveillance des transactions
  10. Gestion des ressources informatiques

Une des solutions est décrite ci-dessous. Pour découvrir les autres, il vous suffit de télécharger la brochure ICI (en cas de soucis, veuillez contacter votre administrateur réseau).

Gestion du risque et conformité

La volatilité accrue des marchés financiers mondiaux a entraîné une hausse importante des pressions ainsi que des contrôles.

Les autorités de règlementation ont instauré des règles strictes telles que Bâle III/ Solvency II/ UCITS IV ainsi que d’autres nouvelles règlementations. De ce fait, une stratégie d’analyse uniformisée de la gestion des risques est primordiale afin de garantir la cohérence et transparence sur le marché.

Au sein des établissements financiers, les données relatives aux risques proviennent de systèmes hétérogènes, classées par catégorie de risques (crédit, opération, contrepartie…) et bien souvent localisées dans des lieux géographiques différents. Il est alors particulièrement difficile de réaliser des analyses précises et approfondies qui sont exploitables.

La Nouvelle Génération de BI, ou BI Opérationnelle, permet de résoudre les problématiques dans le domaine du risque et de la conformité :

  • Consolidation des données de différentes sources, y compris des résultats provenant de la VaR et de stress test
  • Réduction très importante de la production manuelle, des risques opérationnels et de rapports et analyses sur mesures
  • Exploration non linéaire et détaillée de volumes importants de données
  • Analyse en profondeur de manière très rapide et précise (drill horizontal et vertical)
  • Adaptation plus rapide aux nouvelles règlementations non planifiées

 

 

 

Gestion des actifs et analyse des investissements pour les services financiers

Sur le marché actuel, les établissements financiers sont soumis à une pression de plus en plus importante afin d’optimiser leur retour sur investissement et mieux déceler et saisir les nouvelles opportunités d’amélioration de leur chiffre d’affaires.

Afin de réaliser ces objectifs, les gérants ont besoin de perspectives afin d’identifier les investissements les plus performants, optimiser l’allocation des actifs au sein d’un portefeuille, selon le degré d’exposition aux différents risques.

 

La BI opérationnelle permet de résoudre ces problématiques dans le domaine de l’asset management :

  • Analyse des portefeuillespar position en fonction de différents critères : fonds, secteur, marché, titre, prix…
  •  Allocation avec optimisation du couple rendement/risque
  •  Concentration des investisseurs, niveau d’exposition par actif/catégorie d’actif,  ratio de sharp, VaR, Stress test, alpha, bêta
  •  Volatilité
  •  Intégration de différentes sources de prix

 

Surveillance des transactions

Chaque jour les établissements financiers génèrent un volume important de données transactionnelles :

  • Mouvements de comptes
  • Services financiers
  • Transactions de cartes de crédit
  • Réclamation d’indemnisation

Afin d’améliorer l’exactitude de l’analyse, déceler les nouvelles tendances, détecter des fraudes, il est crucial d’accéder aisément aux données à la fois à un niveau agrégé et à un niveau détaillé des transactions.

Les tableaux de bord sont réalisés à partir des données transactionnelles issues souvent d’applications différentes. La consolidation de larges volumes procure aux décideurs une vue 360° leur permettant d’affiner leurs analyses par filtres successifs et dynamiques.

Les gains sont réels :

  • Réduction du temps de création des rapports grâce à l’automatisation de l’ensemble du processus
  • Réduction des risques opérationnels
  • Réduction des temps de réponse et d’analyse
  • Meilleure qualité des indicateurs de performance

Exemples d’applications :

  • Détection d’anomalies, fraudes, écarts
  • Réponse plus rapide aux demandes ponctuelles internes ou exigences de réglementation
  • Analyse des dossiers en cours et réduction des dossiers inactifs
  • Analyse des transactions pour détecter des cas de blanchiment